Malaise mortifère des paysans : dans les champs, la faucheuse continue de sévir

Dans la presse

Ce mercredi, sort le film “Au Nom de la Terre” qui évoque le mal-être des agriculteurs les poussant parfois à l’extrême. Près de deux paysans se suicident en France par jour.

Quand Patrick Maurin a commencé à marcher, sac au dos, béret enfoncé sur les sourcils, la mort de son meilleur ami accrochée au cœur, les statistiques de la Mutuelle sociale agricole (MSA) faisaient état d’un suicide d’agriculteur tous les deux jours. Des chiffres de 2011. Début septembre 2019, la réactualisation se révèle glaçante : 605 décès par suicide chez les paysans (496 hommes et 109 femmes). Le sac à dos de Patrick Maurin pèse encore plus. Une raison supplémentaire pour ce conseiller municipal de Marmande (47) de continuer le combat « pour éveiller les consciences, car le paysan meurt en silence. Et surtout pour que l’État et les pouvoirs publics prennent le fléau à bras-le-corps. »

Un fléau qui ne date pas d’aujourd’hui mais qui s’amplifie, fluctuant à la marge quand les crises, comme celle du lait en 2016 et 2017, engloutissent les espoirs de faire du chiffre et de rembourser les dettes.

Lire la suite sur Sudouest.fr

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply