Suicide des agriculteurs : l’association “Deux mains pour demain” brise le tabou

Dans la presse

Une antenne de l’association Deux mains pour demain, fondée par des agriculteurs, a ouvert dans le Lot-et-Garonne. L’objectif : libérer la parole des paysans, encore trop nombreux à sombrer en silence.

Le mal-être des agriculteurs, Patrick Maurin en parle depuis longtemps. Bien avant la sortie du film “Au nom de la Terre”, d’Edouard Bergeon et Guillaume Canet qui portent à l’écran la souffrance des paysans, le conseiller municipal de Marmande, (Lot-et-Garonne) avait entrepris une longue marche pour alerter sur les suicides agricoles.
 

Près de deux suicides chaque jour

“Même si j’ai pu être entendu par le président de la République, le ministre de l’agriculture, nous avons toujours des suicides tous les jours”, commente amèrement l’élu municipal. Les chiffres sont éloquents : chaque jour, près de deux agriculteurs se donnent la mort. “C’est énorme, c’est inadmissible”. 

De cette audition avec le chef de l’Etat est né un projet de table ronde, prévu au mois de mai 2020, au cours duquel Patrick Morin devrait présenter un projet de loi pour favoriser le recours aux circuits courts et réviser les modes de culture. 

Lire la suite sur France3.fr

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply